Salut à tous,

Voilà venu le temps de rédiger le compte rendu de mon troisième et dernier mois d’entraînement pour mon premier marathon. Le moment de faire un bilan du mois complet, mais également de toute la préparation qui se sera étalée sur 12 semaines. Des semaines riches, remplies d’entraînements, des moments durs, mais aussi beaucoup de plaisir.
Si vous souhaitez découvrir les deux autres mois afin de noter la progression de ma préparation, vous pouvez les retrouver ici :

Le mois de mars devait être le mois le plus complet en termes d’entrainement. Je rentrai dans la phase la plus dure de la préparation avec un peu plus de sorties, des fractionnés plus durs et plus longs ainsi que des sorties longues allant jusqu’à 2h40 ! Voyons un peu comment je m’en suis sortie pendant ces 4 semaines :

1re semaine d’entraînement

Une semaine qui commence tranquillement. J’avais envie de commencer le mois doucement, surtout que je sortais d’une semaine avec 4 entraînements intenses afin de bien terminer février. Durant cette première semaine, j’ai couru 25km. Un fractionné et une sortie longue seulement. Rien d’impressionnant, mais je me suis forcé de faire la première semaine de chaque mois, une semaine de récupération intense afin d’éviter le surmenage, les blessures ou autres. En effet, quand on y pense je ne me suis jamais autant entraîné pour une compétition. Et en tant que bon débutant je me dois de me donner le temps de progresser et d’y aller doucement. Et je pense avoir bien fait, car au final tout s’est bien passé.

2e semaine d’entraînement

Cette semaine a été beaucoup plus intense. 4 sorties ont été réalisées, du fractionné, de la sortie EF et de la sortie longue. Au total j’ai couru 58,5km pour une durée d’entraînement de 5h22min. Ajoutez à cela une récupération active sur vélo de 35 min et on obtient une très bonne semaine ! Je me suis donné à fond et j’ai pu engendrer les kilomètres comme il fallait. C’était super !

Le fractionné était sous la forme d’un 10x800m, le genre de distance qui casse bien les jambes et je pense que c’est surtout le mental qui doit travailler dans ce genre d’entraînement. La sortie longue était d’une distance de 23km pour une durée de 2h10min.

3e semaine d’entraînement

Mi-mars a été le moment où je me suis dit que la préparation allait bientôt prendre une autre tournure. En effet, bien que j’étais dans un moment de préparation intense et difficile, il fallait aussi penser à bientôt le ver le pied pour ne pas engendrer un surplus d’entraînement pouvant être fatal.
Cette troisième semaine s’est bien déroulée également avec un beau record de distance en sortie longue puisque j’ai couru 29km en 2h40 ! J’aurais aimé passer la barre mythique des 30km, mais je suis sorti avec un temps dégueulasse. Du vent donc du froid, et énormément de pluie … Mais je n’avais pas vraiment le choix. Quand on s’entraîne pour un marathon, il faut savoir respecter au mieux son planning et je me devais de faire cette grosse sortie.

Cette semaine là j’ai couru un total de 45km pour une durée de 4h16min avec également 1h de vélo en mode récupération intense.

4e semaine d’entraînement

Une dernière semaine de mars qui fait office de transition. Le moment est venu de commencer « à faire du jus » comme on dit dans le running. Mais avant ça j’ai tout de même engendré quelques kilomètres histoire d’être bien prêt pour le jour J.
Une sortie en EF tout en plaisir d’un total de 11km et une sortie longue, plus longue que prévue de 22 km (ou j’ai amélioré mon temps sur semi : 1h58min). C’est lors de cette semaine que j’ai réellement commencé à sentir de la fatigue dans les jambes. En effet, cela fait 3 sorties d’affilée que mes jambes sont lourdes et j’ai un peu plus de mal à trouver mon allure. Je ressens des petites douleurs aux tendons et dans les mollets. Ça me tire bien. Du coup je me suis dit que j’allais lever le pied – humour de runneur – et que j’allais profiter des derniers jours de mars pour commencer ma récupération. Au total j’ai terminé le mois avec 41km de course et 1h30 de vélo pour la récup’ active.

À 2 semaines du jour J il fallait que j’entame une bonne récupération afin de faire du jus et de me reposer. Mon corps me l’a fait comprendre et comme à chaque fois je l’écoute attentivement. Je n’ai pas du tout envie de me retrouver blessé si près du but.

Le mois de mars se termine donc avec un total de 169,5km c’est 30km de plus que le mois précédent. Je devais augmenter l’allure et la distance et c’est chose faite. Je ne retiens que du bon de ce mois même si les dernières sorties ont été un peu plus dures. Au final je pense avoir faire une bonne préparation. En 3 mois, j’ai engendré plus de kilomètres que je ne l’ai fait de toute l’année dernière … Je pense que c’est suffisant pour courir un marathon sans objectif de temps. L’important est de devenir finisher !

Maintenant place à la récupération ! Je ferais peut être encore une seule sortie avant le 9 avril histoire de faire travailler les jambes, mais rien de sur. Je vais mettre l’accent sur d’autres activités d’endurance comme le vélo et le rameur afin de toujours faire travailler mon corps et le cardio, mais d’une autre façon.

Recent Posts

Laisser un commentaire

Contactez-moi

Une question ? Un commentaire ? Envie de juste discuter avec moi ? Aucun problème, je répondrais dès que possible :)

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

%d blogueurs aiment cette page :