Beaucoup d’entres vous pratiquants la course à pied connaissent l’application Nike+ Running de la célèbre marque de vêtement et chaussure. Elle n’est plus à présenter, car c’est l’application la plus utilisée pour la pratique du running. Mais je décide tout de même de faire un retour personnel de mon utilisation de l’application, afin d’ouvrir par la suite la voie à d’autres articles en lien avec cette thématique.

Attention, comme précisé dans le titre, je test cette application sur un smartphone Android (un OnePlus One très exactement, et j’avais un Nexus 5 à mes débuts), la version est donc très différente d’une version pour iOS (iPhone). Mais ne vous en faites pas, je vais parler des deux versions.

accueil-nike-runningDesign et ergonomie de Nike+ Running

Au niveau design et ergonomie, l’application est très belle et facile à prendre en main.  Arrivé sur l’accueil, on peut directement lancer une course. On a accès direct à nos amis (hello @Frenchfuel) et on peut voir en un coup d’œil s’ils ont couru pendant le mois et sur quelle distance.

L’accès à la navigation se fait sur l’onglet en haut à gauche, et on accède facilement à notre profil, ainsi qu’à nos courses précédentes, nos amis, des défis que l’on peut personnaliser (je n’ai jamais utilisé cet onglet), le coach (idem, jamais utilisé) ainsi que bien évidemment la boutique Nike pour le côté marketing.

 

Lancement d’une course

Appuyez sur « Commencez à courir » et on arrive directement au paramètre de la course qui va suivre. Choisissez si vous souhaitez de la musique ou non, si la course se déroule en extérieur ou en intérieur (pratique quand on court en salle), l’orientation de l’affichage sur l’écran du smartphone (pratique si on a un brassard au bras droit ou au bras gauche) en on peut également choisir si l’on veut que nos amis Facebook nous encouragent (je n’ai jamais été emballé par ça).

« Ouais, vas-y fais ton run, court pendant que je suis en train de manger une glace devant une série sur mon ordinateur, je t’encourage tout de même … »

Plusieurs options sont disponibles pour préparer notre course, on peut choisir si l’on veut courir une distance précise, pendant un intervalle de temps ou à une certaine vitesse. Ces 3 choix sont disponibles afin de choisir sur quelle thématique on veut s’améliorer voir battre ses records.

J’avoue que c’est très pratique. Rien que sur ma dernière course effectuée avec ma copine, on s’est donné l’objectif de courir pendant une heure. Au final on a voulu terminer notre 3e tour. Mais ce sont des paramètres intéressants, surtout lorsqu’on ne dispose pas de montre spéciale running. Ça permet de courir jusqu’à atteindre notre objectif pendant la course et voir à continuer si on sent qu’on peut faire plus et donc mettre la barre plus haut.

Affichage après course Nike+ RunningAprès la course

À la fin de notre run, on peut enregistrer notre course afin de la partager par la suite. L’application Nike+ Running nous propose une jolie map où l’on peut voir sur quel axe on a été le plus performant ou non. Elle nous propose également le choix d’une émoticône pour savoir comment on s’est senti pendant la course, ainsi que le type de surface sur laquelle on a couru par exemple : route, plage, chemin ou piste. Des paramètres intéressants, mais que je ne trouve pas essentiels.

Un paramètre que je trouve super cool, est le fait de pouvoir choisir et renseigner avec quelle chaussure de running on a réalisé notre course à pied. Et on n’est pas obligé de mettre une paire de chez Nike. Je trouve ça vraiment utile, car ça nous permet de voir combien de kilomètres ont été parcourus avec une ou plusieurs paires, et ainsi voir la durée de vie d’une paire de chaussures.

Pour terminer, le partage de la course est disponible pour les réseaux sociaux. Sur la version Android, on peut partager sa course sur Facebook ainsi que Twitter. Alors que sur la version iOS, le partage se fait également sur Instagram. Où un joli filtre vient agrémenter votre photo, afin de renseigner le nombre de kilomètres parcouru, les fuels et la vitesse au kilomètre.

Points négatifs de l’application Nike+ Running Android

Alors présenter comme cela, j’aime bien cette application. Facile d’utilisation, facilité de partage, facilité de retrouver ses anciens runs ainsi qu’une petite partie communauté avec ses amis. Mais des choses ne me plaisent pas.

Tout d’abord, le fait qu’il y ait une différence fondamentale entre les versions Android et iOS. Le partage pour Instagram n’est disponible que pour les personnes ayant un iPhone. On le sait, Nike et Apple sont très proches, ce n’est pas nouveau. Mais en général, les exclusivités ne reste pas éternellement et on peut espérer voir certaines fonctionnalités ou mises à jour arriver sur un appareil après plusieurs semaines. Mais ce n’est absolument pas le cas pour le partage sur ce réseau social. Et ce depuis plus d’un an maintenant. Et je trouve ça vraiment dommage. Car c’est une fonctionnalité vraiment cool que de pouvoir partager une photo d’après run sur Instagram avec directement les données importantes de la course sur la photo. J’avoue avoir toujours été jaloux de ma copine qui elle avec son iPhone pouvait avoir accès à cela. Et j’en ai marre d’attendre que ça arrive (si ça arrive un jour) sur Android.

Précédentes courses à pieds sur l'application Nike+ RunningÀ cela, on peut également ajouter de nombreux bug durant une session running. Comme je vous l’ai dit, j’ai un Android, ma copine un iPhone. On court très très souvent ensemble, et on utilise tous les deux la même application. Et bien à tous les coups on se retrouve avec des données qui ne sont pas les mêmes sur les deux appareils.

Par exemple, si on réalise un run de 5km côte à côte, je vais avoir jusqu’à 500 mètres en moins qu’elle, soit 4,5km effectués. Ou alors, je vais courir à 5:35’ et elle à 6:40’.

Ce genre de problème est inévitable je sais bien. Cela peut arriver avec énormément d’application, smartphone ou non. Mais avoir une telle différence est très frustrant. Et je vous évite la fois où l’application a conclu que je courais 7 km en plus de 3h …

Alors est-ce que les données sont plus fiables sur un iPhone ? Ou sur un modèle Android ? Aucune idée, mais c’est le genre de bug qui ne nous encourage pas.

Dernier point, vous vous souvenez que je vous ai parlé de l’application pour le Nike FuelBand, et bien devinez quoi ? Les deux applications ne sont pas compatibles. Et je trouve que c’est un comble pour des objets et applications de la même marque.

Conclusion

En conclusion, je vous avoue que j’ai beaucoup aimé utiliser cette application depuis mes débuts en running. J’y trouve mon compte et elle me plait. De plus je n’avais aucune envie d’aller voir vers d’autres applications running du type Runkeeper ou Runstatic. Mais après tous ces bugs, je dois bien avouer que j’ai envie de tester autre chose. Je vous en reparlerai bientôt.

Et vous, utilisez-vous Nike+ Running ? Vous en pensez quoi, ça m’intéresse !

Recent Posts
Showing 7 comments
    pingbacks / trackbacks

    Laisser un commentaire

    Contactez-moi

    Une question ? Un commentaire ? Envie de juste discuter avec moi ? Aucun problème, je répondrais dès que possible :)

    Not readable? Change text. captcha txt

    Start typing and press Enter to search

    %d blogueurs aiment cette page :