Vous êtes à la recherche d’écouteurs pour le running ? Si les écouteurs Bluetooth sont de plus en plus présents dans l’univers du sport, on note que ces derniers ne sont jamais dépourvu de câble. Les Plantronics BackBeat FIT 3100 sont des écouteurs true wireless. Ce qui signifie qu’ils sont sans aucun fil ou tour de coup. Ce sont 2 oreillettes qui fonctionnent complètement en Bluetooth et vous permettes d’écouter de la musique tout en courant. Point positif, ils sont semi-intra, ils n’isolent pas totalement des bruits et des mouvements extérieurs, ce qui permet de rester en alerte.

Présentation des Plantronics BackBeat FIT 3100

Des écouteurs sans aucuns fil pour le sport qui isolent le moins possible. Voici la direction qu’à souhaité prendre Plantronics avec sa première paire d’écouteurs 100% wireless.
Les BackBeat FIT 3100 sont livrés avec un boitier qui permet de les transporter aisément et en tout sécurité, mais surtout de les recharger dès que l’on ne les utilises pas.

Ces écouteurs sont avant tout destinés à une utilisation sportive. Ils résistent à l’eau et à la transpiration grâce à la certification IP57. L’arceau en silicone, très souple et légé, directement intégré dans l’écouteur vient soutenir l’oreillette et permet un confort et une bonne tenue même en mouvement répétitif. Un embout en silicone (rouge) sert d’embout semi-intra, cela permet d’avoir le son directement dans les oreilles tout en ayant un espace qui laisse passer les bruits extérieurs afin de rester en alerte. L’association de l’arceau en silicone et de l’embout semi-intras est très efficace et permet un bon confort couplé à un excellent maintien.
Les 2 écouteurs sont composés d’un bouton en plastique brillant. Le revêtement est visuellement très agréable et sort de ce que l’on peut voir habituellement. Mais c’est aussi un revêtement qui attire et garde les traces de doigts.

Particularité du semi-intra des BackBeat FIT 3100

Alors le semi-intra on aime ou on aime pas. C’est réellement un choix personnel à faire avant de faire l’achat d’une paire d’écouteurs Bluetooth. Certains vont préférer être en totale isolation des bruits extérieurs et ainsi profiter à 100% de l’audio offert par le casque. Dans ce cas, il ne faut pas se tourner vers une paire d’écouteurs lambda ou vers du semi-intra.
Pour celles et ceux qui aiment courir en musique ou en podcast mais qui aime aussi se sentir en sécurité, alors le semi-intra est une excellente alternative.

Pour ma part j’aime courir en écoutant de la musique, des podcasts ou encore des livres audio. Mais lorsque je cours en ville et que je dois traverser les rues, j’aime être en alerte. Ou lorsque je cours seul au milieu des bois tôt le matin ou tard le soir en hiver et qu’il fait nuit tôt, j’aime entendre ce qui se passe autour de moi. Et c’est pour cela que le semi-intra ne me dérange pas, bien au contraire.
Dans ce domaine, les Plantronics BackBeat 3100 excellent. Ils permettent une écoute très efficace tout en donnant la possibilité de savoir ce qui se passe aux alentours. Et ce n’est pas plus dérangeant que cela. Le son reste très bon, on entend clairement ce que l’on écoute, et sans être obligé d’augmenter sensiblement le volume audio du téléphone.

Test des BackBeat FIT 3100 en running

Bien que ces écouteurs Bluetooth soient très légers et qu’on les sentent à peine sur les oreilles, ils sont très agréable à porter en situation de course à pied. Les différents éléments en silicone permettent un très bon maintien et surtout un très bon confort. La foulée ne vient pas déstabiliser le maintien et ils tiennent bien en place.

Qualité auditive

Au niveau du son, comme je l’ai dit plus haut dans cet article test, il est bon. Rien d’exceptionnel forcément vu que les bruits extérieurs passent, cela apporte un peu de bruits et de parasite audio. De plus, suivant les conditions météos (s’il y a du vent par exemple) il se peut que cela vienne un peu plus perturber le son lorsque l’on cour. Mais cela n’est pas dérangeant dans la mesure où l’on est conscient que cela reste des écouteurs prévus pour laisser passer ces bruits.

Fonctionnalités diverses

Et les fonctions comme mettre en pause ou augmenter/diminuer le son, ou encore passer les musiques ? Il est vrai que sans télécommandes, habituellement présente sur le câble des écouteurs, on pourrait penser que ces fonctions ne sont plus possibles. Mais non, chez Plantronics ils ont pensés à tout.
Les BackBeat FIT 3100 ont également 2 boutons (un sur chacune des oreillettes) qui vont nous donner accès à ces fonctionnalités. Cela fonctionne en mode « maitre/esclave ». Un écouteur va être le maitre et ainsi donner la possibilité de mettre en lecture/pause ou de passer ces musiques. L’autre est l’esclave et se contente de nous servir à augmenter ou diminuer le volume sonore. Grâce à l’application dédiée (on en parle après) on va pouvoir choisir quel écouteur sera le maitre, et lequel sera l’esclave. C’est 100% personnalisables et très pratique. De plus, les boutons sont tactiles et mécanique. Ce qui permet là encore, quelques options de personnalisations.

Une seule pression est utile pour augmenter le son, et deux pressions servent à le réduire. Une longue pression permet de faire appel à l’assistant vocale de votre smartphone, et une double pression peut également servir à passer une musique ou à la rejouer.

Autonomie en usage

Sur la boite, il est mentionné une autonomie de 5h en mode écoute et 10h supplémentaire grâce au boitier de recharge. Ce qui veut dire qu’en voyage, vous pouvez utiliser les BackBeat FIT 3100 pendant 15h.
De ce côté là, la promesse est encore tenue. En effet, l’autonomie en écoute (que ce soit en une ou plusieurs sorties) est de 5h. Ni plus, ni moins. Et le boitier de transport permet une recharge sans fil dès que l’on remet les écouteurs à l’intérieur.
Je pense que c’est un réel avantage d’avoir un boitier de recharge avec les écouteurs. 5h c’est déjà pas mal, et cela suffira pour une grande majorité de course sur route. En trail, il suffit de glisser le boitier dans le sac pour s’offrir jusqu’à 15h d’écoute.

Protection et transport

En parlant du boitier, je dois avouer que c’est également un point fort de cet accessoire. Comme je l’ai mentionné, il permet de transporter les écouteurs tout en les rechargeant. Là où je le trouve plus intéressant encore, c’est qu’il embarque également le câble USB type C pour que l’on puisse le recharger lui aussi. Le fait d’avoir un seul et même boitier pour les écouteurs et le câble est très utile, cela permet de ne pas avoir de câble qui traîne n’importe où et que l’on peut facilement perdre.
Au niveau de la confection, le boitier est très résistant. Il protège très efficacement les écouteurs. Cette résistance est pour conséquence de rendre le boitier assez gros. Il sera difficile de le glisser dans une poche, notamment dans un vêtement de running. Par contre, il trouvera sa place dans un sac sans problème. De plus, il n’est pas très lourd à transporter.

Une application très utile

Avec les écouteurs, il y a souvent une application smartphone qui vient en plus. Et très souvent, elle n’est pas très utile. Mais Plantronics a su se démarquer de ce qui se fait habituellement, en proposant une application simple mais très efficace.

Cette application c’est tout simplement BackBeat. Elle va permettre plusieurs choses :

  • Gérer vos écouteurs (appareillage / autonomie / changement de langue, etc.)
  • Accèder au mode d’emploi et guide utilisateur en vidéo
  • Changer la fonction des boutons des écouteurs

C’est d’ailleurs la fonction de personnalisation des écouteurs qui est l’un des points forts de ces FIT 3100. Il est en effet possible d’attribuer différentes fonctions à l’oreillette gauche, qui je le rappel est « normalement » celle où l’on peut augmenter ou diminuer le volume. Et bien grâce à l’application smartphone, vous pouvez attribuer d’autre fonctions à cette oreillette. Par exemple savoir quelle autonomie il reste sur vos écouteurs et ce d’une seule pression. Ou coupler l’assistant vocal grâce à une double pression.

Boitier des Plantronics BackBeat FIT 3100

Mon avis sur les Plantronics BackBeat FIT 3100

C’était la première paire d’écouteurs de cette marque que j’essayais. C’était également la première paire d’écouteurs true wireless que je posais sur mes oreilles. Et je dois avouer que j’ai été très surpris par la légèreté du produit ainsi que pas son autonomie qui reste un très grand avantage.
En les essayant, et après avoir lu les détails du produit sur la boîte, j’attendais 2 choses de ce produit : un bon confort/maintien pendant le run et un son semi-intra. Là encore, les écouteurs répondent parfaitement à leur promesse. Je voulais réellement être en mesure de pouvoir profiter de ma musique, tout en entendant les bruits extérieurs sans que l’un des sons viennent gâcher l’autre. Et j’ai été agréablement surpris de pouvoir rester en alerte sur les bruits extérieurs sans que cela ne vienne gêner mon écoute personnelle.

Pour ma part, c’est donc une très belle découverte. Les Plantronics BackBeat FIT 3100, sont des écouteurs Bluetooth true wireless efficace, qui correspondent aux coureurs recherchant des écouteurs sans-fils pour le sport. Si vous souhaitez un produit simple, qui vous apporte une certaine sécurité, et un son audio propre et limpide alors foncez vers ce produit. Pour les personnes recherchant plus le confort et la précision auditive, il se peut que ce produit ne correspondent pas totalement. Et qu’il faille se diriger vers des écouteurs plus chers et complètement intra-auriculaire.

Au niveau du prix du produit, on est sur une base de 150€. Ce qui reste un prix correct pour des écouteurs Bluetooth true wireless pour le sport. C’est en tout cas un tarif dans la tranche basse de ce qu’on peut trouver dans ces gammes. Et vous pouvez acheter les BackBeat FIT 3100 chez i-run par exemple, avec souvent des promotions sur les accessoires et l’électronique.

Recent Posts

Laisser un commentaire

Contactez-moi

Une question ? Un commentaire ? Envie de juste discuter avec moi ? Aucun problème, je répondrais dès que possible :)

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

%d blogueurs aiment cette page :