Bonjour à tous,

Chaque semaine, je vous propose une définition d’un concept, d’un mot, d’une pratique ou d’une expression autour du monde de la course à pied. Le tout en moins de 300 signes (le double d’un simple tweet).
Cette semaine, grâce au petit lexique du bon coureur, je tente de vous définir ce qu’est une périostite tibiale en running.

Qu’est-ce qu’une périostite ?

Voici ma définition :

Il faut savoir qu’une périostite tibiale intervient très fréquemment chez les runners. Moi-même j’ai déjà été confronté plus d’une fois à cette blessure depuis que j’ai commencé la course à pied. C’était essentiellement à cause de mon manque d’entraînement et de pratique du running. Je ne courais pas assez souvent et mon corps n’était pas encore habitué à recevoir autant de chocs. Mais je tiens à vous rassurer que cela n’est pas la fin du monde. Loin de là. C’est une blessure fréquente, mais elle se soigne très rapidement et efficacement (lorsque l’on prend soin d’écouter son corps et de ne pas faire empirer la blessure).

Une périostite tibiale est en réalité une inflammation des tissus entourant le tibia. Elle peut survenir à cause de différente façon :

  • Une hyperpronation de la foulée (à corriger en urgence chez un spécialiste)
  • Des chaussures mal adaptées au running ou trop usées
  • Un surentraînement (surtout chez les débutants)
  • Une surface de course trop dure (bitume, cela rejoint un peu le choix des chaussures)
La périostite tibiale en course à pied cause et effet

« Tout le monde déteste la périostite tibiale. »

Il faut savoir que cette blessure typique ce soigne très facilement. En réalité, le meilleur traitement est le repos. Si vous ressentez une petite douleur sur votre tibia à chaque fois que vous posez le pied à terre, cela peut être dû à un début d’inflammation. Dès que vous ressentez cette gêne, il faut arrêter et vous reposer. Une bonne semaine devrait être suffisante si vous vous y prenez à temps.
Le fait de poser de la glace ou une pommade anti-inflammatoire peut également vous soulager rapidement.

Enfin, il ne faut pas vous inquiétez, plus vous allez habituer votre corps à courir et moins vous aurez de souci avec des petites blessures. Il faut apprendre à être patient et à s’entrainer efficacement sans surmener votre corps.

Recent Posts

Laisser un commentaire

Contactez-moi

Une question ? Un commentaire ? Envie de juste discuter avec moi ? Aucun problème, je répondrais dès que possible :)

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

%d blogueurs aiment cette page :