Critère de choix pour les coureurs les plus aguerris, inconnu pour la plupart des débutants, la notion de drop n’est pas encore présente dans la tête de tout le monde. J’essaie d’éclaircir les plus néophytes d’entres nous en vous révélant ce qu’est le drop d’une chaussure de running et à quoi peut-il bien servir.

Le drop d’une chaussure (exprimé en millimètre) est la différence d’épaisseur de la semelle entre l’avant de la chaussure et le talon. Plus le talon d’une chaussure sera élevé, plus le drop de celle-ci sera important.

Au départ nos pieds ont un drop nul, car il n’y a normalement pas de différence de hauteur entre le talon et l’avant de notre pied. C’est ce qu’on appel avoir une foulée naturelle.
Une chaussure avec du drop permet d’améliorer la foulée du coureur en proposant un meilleur amorti au talon et un meilleur dynamisme à l’avant du pied. Elle permet également de convenir à un maximum de personne, car oui on ne peut pas choisir très précisément la chaussure de running pour nous seul. Il faut donc que les équipementiers tranchent et proposent des chaussures qui soient adaptées au maximum de personne.

L’influence du drop en running

À première vue le drop n’est pas une donnée de mesure ayant un réel impact sur les performances en running. Néanmoins, le drop aura une influence directe sur les muscles des jambes. Car oui, moins il y a de drop sur une chaussure, et plus les muscles seront étirés à chacune de vos foulées. Cela parait normal, car on se rapproche de la foulée naturelle chez les coureurs.
À l’inverse, plus le drop sera élevé, moins les muscles seront étirés lors de vos efforts, ils pourront donc (théoriquement) être moins fatigués sur des distances plus longues.

Par exemple, les Nike Pegasus 31 que je possède ou plus récemment les Nike Pegasus 33 sont des chaussures running conçues pour le confort et les longues distances. Elles ont donc un drop moyen afin de bien absorber les chocs lors du contact du pied avec le sol.

Le zéro drop : courir naturellement

Depuis plusieurs années maintenant, les équipementiers tendent vers des chaussures avec le moins de drop possible. Car oui, pourquoi ne pas courir comme la nature nous a conçus ? C’est à dire avec zéro drop. Le drop se réduit donc petit à petit et on appel une chaussure de type “foulée naturelle” celles qui ont un drop inférieur à 4mm.

Par exemple, les chaussures de la marque Hoka One One sont très connues pour avoir un faible drop tout en offrant un grand amorti.

Le drop conseillé pour tous les coureurs

Si énormément de marques de basket running conçoivent leurs produits avec un drop d’une moyenne de 10mm c’est bien pour que ces chaussures conviennent à la plupart d’entres nous. Si vous êtes débutants et que vous souhaitez acheter votre première chaussure pour courir je vous conseille de rester dans les standards et de choisir une chaussure ayant un drop moyen.

Coureur plus aguerri ou ayant une meilleure expérience en course à pied, vous pouvez tester plusieurs modèles de chaussures avec différents drop afin de savoir ce qui pourrait vous convenir le mieux.

Le drop, une mesure à prendre à la légère

Selon plusieurs spécialistes, il faut prendre le drop comme une indication plutôt que comme une mesure précise. Car, suivant les points de mesure pris sur une chaussure, le drop peut varier. Pire encore, le drop varie en fonction de la pointure de la chaussure. Car oui, vous l’aurez compris, un drop ne sera pas le même sur une pointure 37 que sur une pointure en 47. La distance entre le talon et l’avant du pied n’étant pas la même, on ne peut pas mesurer le drop efficacement, et ce pour toutes les pointures.

En règle générale, le drop est mesuré sur une chaussure d’une pointure 42 ou 43 afin de répondre à la moyenne.

Faites donc attention donc à ce que vous pouvez lire comme indication sur des chaussures lors de vos achats, et n’oubliez pas : le plus important est d’essayer avant !

Dernier point, si vous souhaitez changer de chaussure pour avoir un drop minimaliste ou à l’inverse augmenter votre drop, je vous conseille tout particulièrement de prendre votre temps et de ne pas sauter d’étapes. Changer drastiquement de drop en course à pied peut avoir un effet néfaste sur vos muscles. Faites la transition en douceur afin d’habituer tous vos muscles aux changements.

Recent Posts
Showing 2 comments
    pingbacks / trackbacks

    Laisser un commentaire

    Contactez-moi

    Une question ? Un commentaire ? Envie de juste discuter avec moi ? Aucun problème, je répondrais dès que possible :)

    Not readable? Change text. captcha txt

    Start typing and press Enter to search

    %d blogueurs aiment cette page :